Brésil : une nouvelle loi dispense les étudiants juifs des examens le Shabbat

Actualités, International, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Brésil : une nouvelle loi dispense les étudiants juifs des examens le Shabbat

Une nouvelle loi au Brésil permet aux étudiants juifs et non juifs d'être dégagés de l'obligation de se présenter à des examens et à des cours pour des raisons religieuses.

Les étudiants sont autorisés à s'absenter à toute date à laquelle, conformément à leurs préceptes religieux, l'exercice d'activités est interdit, conformément à la législation. Pour les étudiants juifs, cela signifie Shabbat et des jours fériés tels que Pessa’h, Roch Hachana et Yom Kippour.

«C’est une demande légitime de la part de la population brésilienne qui observe le Shabbat», a déclaré lundi à JTA Fernando Lottenberg, président de la Confédération israélite brésilienne. "C'est encore une autre victoire importante pour la communauté juive et tous ceux qui sont impliqués dans cette lutte, y compris les Adventistes." L'Église adventiste du septième jour, tout comme le judaïsme, considère le samedi comme son Shabbat.

Recife, Brésil 370. (crédit photo: Wikimedia Commons)

Recife, Brésil 370. (crédit photo: Wikimedia Commons)

La loi, qui entrera en vigueur dans 60 jours, a été signée jeudi par le nouveau président du Brésil, Jair Bolsonaro, un homme politique non juif de droite ardemment pro-israélien et ami de nombreux membres de la communauté juive.

Les autorisations de s’absenter doivent être demandées à l'avance. Les examens et les cours manqués doivent être rattrapés à une autre date ou remplacés par des travaux écrits ou des activités de recherche, conformément à la loi.

En 2016, quelque 76 000 candidats à l’épreuve nationale annuelle du secondaire du Brésil ayant observé le Shabbat ont été confinés dans des salles de classe entre 13 h 00 et 19 heures le samedi afin de commencer le test après le coucher du soleil sans risque de tricherie.

En 2017, l'examen a été déplacé au dimanche à la suite d'une longue campagne menée par des groupes juifs et des membres d'autres religions.

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi