Israminers porte plainte contre Union Bank of Israel et gagne

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israminers porte plainte contre bank of israel

Une entreprise de minage israélienne intente un procès à sa banque, qui a décidé de ne plus lui fournir de services, seulement trois mois après le début de ses activités.
Sans compte bancaire, la firme n’est pas en mesure de continuer son activité légalement.

Israminers porte plainte contre bank of israel

Israminers porte plainte contre bank of israel


Israminers, une entreprise spécialisée dans le minage de bitcoins, a été forcée de porter plainte contre sa banque, Union Bank of Israël (sixième banque du pays) pour pouvoir continuer ses opérations.

En effet, la banque a mis un terme à sa relation avec la startup en renvoyant les fonds obtenus, puis en bloquant le compte de l’entreprise, alimenté par différentes plateformes de change, le tout en moins de 30 jours.

Ironie de l’histoire, l’un des fondateurs d’Israminers est un professionnel du droit, puisqu’il est aussi propriétaire d’un cabinet d’avocats.

Dans le but le protéger son entreprise de minage, tout en dénonçant le traitement que lui a infligé sa banque, il a ainsi décidé de faire appel à la justice pour qu’elle puisse lui venir en aide. À l’issue d’une première inspection, le tribunal d’Herzliya a rendu une ordonnance temporaire contre l’Union Bank of Israël afin qu’elle ré-ouvre ses services à la startup.

Israël n’est pas aux premiers incidents de ce genre. En février, l’exchange Bits of Gold avait vécu une affaire similaire avec la banque israélienne Leumi, qui lui avait aussi fermé son compte.

Heureusement pour la plateforme, la Cour Suprême, après un mois de procès, a finalement décidé que les opérations liées à Bits of Gold étaient conformes aux lois du pays.

 

Pour Israminers, le temps est encore plus précieux, car l’entreprise dépend de sa banque pour pouvoir payer ses employés et acquérir des machines de minage supplémentaires, indispensables dans l’expansion de ses activités.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi