Marek Halter : Crise de Foi

Billet de Claudine - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Marek Halter

Crise de Foi

Lors de la soiree spéciale élection organisée par RCJ à l'espace Rachi, le 17 Mai dernier, soirée tres interessante d'ailleurs grâce à l'intervention d'invites qui ne pratiquaient pas l'habituel ton consensuel de salon que nous connaissons si bien, une intervention cependant a ete quelque peu remarquee, celle de Marek Halter, ecrivain juif de renom, qui s'est autorise a dire, à la suite des resultats des élections , je cite :
" qu'Israel etait un pays formidable de par sa haute technologie et aussi par ses croyance sorties tout droit du moyen-age tel que le dibbouk* à Arad (sic) et que lui avait tout fait pour sortir du Moyen-age.
Ses propos sont encore presents
sur le site de rcj
Mais qu'a donc voulu dire Marek Halter ?
Que de croire au Dibbouk etait une forme d'alienation mentale ou ...de croire tout court ?
Les remous soulevés dans la salle soulignent le malaise ressentit par certains
Curieux comme langage lorsque l'on est l'auteur "des fils d'Avraham"?
Le Dibbouk film celebre realise en 1936 en Pologne comme l'a precisé monsieur Marek Halter, n'a pour origine que la mystique juive.
Ce phenomène est parfaitement connue dans les milieux juifs orthodoxes, ne pas y croire en revient a rejeter toute la Kabbale, dont le Zohar,qui fait partie integrante du judaisme, rappelons le si besoin est.
L'exprimer de cette maniere, c'est afficher son rejet envers le monde juif pratiquant.
On ne peut obliger personne a croire, certes, le vecu de chacun mène ou detourne de la foi, c'est un chemin personnel, mais rejeter publiquement ceux qui croivent est humiliant et blasphemateur envers ces hommes de foi, ces gardiens de la cite.
La foi et la pratique du judaisme restent les fondements meme de l'identite juive
.Les renier ne changera rien.
La tolerance est une vertue qui se cultivent tous les jours surtout envers son prochain, son proche, son frere... même "noir".
Reprocher aux "noirs" leurs intolerances est une chose, faire de meme est une faute, pour un esprit qui se dit "eclairé".
Qu'est- ce à dire ? Que de ne pas etre athe ou agnostique est une forme caracterisee d'ignorance, ou d'obscurantisme?
Dieu que c'est grave...
Un leader,par ses ecrits comme Marek Halteer se doit de porter une attention particulière aux mots employés.
Le verbe est createur , dire ou dedire, lire ou delire, tout n'est qu'interpretation certes, mais l'intolerance nait surtout d'un dedit.
On ne peux pas être juif , ecrire des monuments sur le judaisme est faire comprendre que seule la technologie est valable et que le reste n'est que fable.
C'est indécent.
C'est se renier soi-meme.

Claudine Douillet

*Pendant la periode Pessa'h (pâques juive) une femme aurait ete delivre du dibbouk de son mari, une sorte d'exorcisme a ete pratique par des kabbalistes.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi