Il est temps d'espérer

Billet de Claudine - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Il est temps d'espérer
Pour profitez pleinement de vore magazine il vous suffit de télécharger Quick Time version complète ,en cliquant tout simplement sur l'icône Quick Time 6 pour PC et MAC 🙂

Introduction à la conférence, Ariel Tolédano ,le pouvoir de la prière selon une revue scientifique.
Le Grand Rabbin Sitruck son explication de l'actualité du 11 Septembre
1 ere partie :
2 ème partie
3ème partie
4 ème partie
5 ème partie
6 ème partie
7 ème partie

Une conférence sur le judaïsme et la sexualité a été donné à l'hôtel Nikko à Paris le 15 octobre.
Une brochure a été éditée à l'intention de l'ensemble du corps médical français pour une meilleure écoute des patients orhodoxes juifs .
Ce fascicule a été réalisé par le grand rabbin de France Sitruk et non moins prestigieux psychanalyste Daniel Sibony, de larges extraits vous sont présentés sur Alliance.

L'assistance composée de médecins et de psychanalystes a très rapidement emplie la salle jusqu'à la porte d' entrée, beaucoup n'ont pu s'aseoir par manque de place, mais rien n'aurait pu les dissuader d'écouter le Grand Rabbin de France venu à cette occasion donner un cours magistral comme ceux donné tous les lundi à la Maison France-Israël

Le Grand Rabbin Sitruck fait son entrée sous les applaudissements chaleureux d'un public pourtant peu habitué à ces cours, mais dont l'accueil démontre ,si besoin est , que sa réputation de son enseignement le précède largement.

Ce soir là, le thème choisit est sa vision sur l' actualité aprés les évènements tragiques du 11 septembre.

Surprenant de choisir ce genre d'assistance pour faire un cours de religion et pourtant que peut espérer de mieux un rabbin qu'une assistance scientifique ?

Son cours fût magistral, et envoûtant .
Pourtant que peut on en dire ? ou plutôt à quoi fallait-il s'attendre comme explication sur cette actualité cruelle et sans appel, de la part d'un rabbin, de surcroît le grand rabbin de France ? Tout simplement à cette réponse; que tout ce qui est arrivé est la volonté de Dieu...

Pouvait-il dire autre chose ? N'a t-il pas justement utiliser comme tremplin cet extraordinaire évènement et le tirer de son tragique contexte pour en faire un ferment de foi dont tous ont voulu s'y délecter et y croire...

La guerre de Gog et Magog a commencé affirme-t-il , il me souvient cependant qu'au temps de Napoléon, cette guerre tant espérée était déjà inscrite, selon les grands sages de cette époque, le livre de Martin Buber le raconte merveilleusement , il me semblait aussi que la Shoah devait en être l'achèvement ,Israël son accomplissement.
Que se passe-t-il l'histoire bégaye, se heurte t-elle au même noeuds, accouchement difficile voire impossible, en revanche sur notre chemin, toujours les mêmes paroles d'espoir venant du fond du désespoir, est-il impossible d'esperer autrement ?

La foi ,prend-t-elle racine dans la terreau de l'horreur, de la peur ? Pourquoi ne sommes nous toujours pas capable d'avoir une foi authentique sans crainte que le ciel nous tombe sur la tête, pourquoi l'homme s'accroche-t-il au ciel quand le sol se dérobe sous ses pieds ?

Pourquoi l'homme à travers sa peur de l'inconnu s'accroche-t-il au sempiternel "c'était écrit" ?
Nous juifs , "obsédés textuels" ,comme le dit si bien notre cher rabbin , cherchant désespérement une cause à tout, scrutant avec insistance les textes, sachant mieux que quiconque donné un sens aux évènements ,même à l'horreur la plus abjecte celle de la Shoah, n'y a t-il pas un risque à vouloir tout justifier par la volonté divine?
N'en arrive-t-on pas à un fatalisme néo-judaïsme contraire à une démarche positive, mission de l'homme sur cette terre, que d'annihiler sa responsabilité face au mal ?

Enfin, n'y a-t-il pas d'autres façons de prouver l'existence de Dieu que dans les catastrophes inexplicables dépassant l'entendement, pourquoi tant de démesure pour une chose si simple que la foi ?

Beaucoup de questions en suspens , beaucoup de morts sans sépultures,autant d'énigmes ,volonté d'un seul homme de détruire le monde, un monde par la volonté de son Dieu.
Selon notre grand rabbin c'est par la religion que cette guerre a commencé et c'est par la religion que l'on connaitra la paix, je ne le crois pas ,en tout cas pas tant que des responsables religieux auront ce genre de discours.
L'histoire nous montre le rôle incontournable de la religion dans la plupart des guerres, n'est il pas temps de comprendre que celle-ci n'est jamais une solution mais souvent la source d'un mal celui d'entretenir la différence, de séparer ,au lieu de relier le monde.
Claudine Douillet

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi