Bat-Yam : une belle mère intrusive pousse un jeune couple avec un bébé au divorce

Actualités, Alyah Story - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
belle-mere- marocaine à bat-yam

Le mariage a explosé parce que la belle-mère exige que son nouveau né  porte le prénom de son grand-père

Un divorce causé par des beaux-parents

Un divorce causé par des beaux-parents

Comment vous réagiriez-vous si votre future belle-mère décidait de tout pour votre mariage, la salle, le menu, le service de la salle, les plats, la robe et jusqu'à la bague?

Accepteriez-vous qu'elle intervienne dans tous les détails de votre vie jusqu'à vous obliger à appeler votre fils du nom de son mari, horriblement démodé ?

Pour cette jeune femme la réponse a était claire, elle a demandé le divorce

En général les histoires de belle-mères font toujours rire, mais quand vous y êtes confrontée, en vraie, dans votre vie, on ne rit plus.

C'est ainsi ,que cette jeune femme a décidé de rompre son mariage, affirmant  "ma belle-mère n'arrête pas de s'immiscer dans nos vies".

La jeune femme, représentée par l'avocat Zohar Ron, a déclaré que tout avait commencé aux préparatifs du mariage. "La mère de mon fiancé n'a pas cessé d'intervenir et de prendre des décisions à notre place. Elle a commencé par déterminer l’endroit où se déroulerait la cérémonie, puis le type de nourriture, orientale, en insistant que ce soit un buffet et non un repas servi sur les tables, comme je le souhaitais."

L’avocat Ron a déclaré qu’au-delà de cette première ingérence  "la belle-mère a insisté pour que sa future bru porte une robe héritée de sa famille depuis quatre générations .
Elle le lui a "vendue"comme une véritable robe vintage parsemée de pierres précieuses, cousue à la main par une couturière de la famille royale du Maroc lui précise-t-elle "

"Sarah, elle rêvait d'une toute autre robe, comme beaucoup de petites filles en rêve, elle voulait ressembler à une princesse des contes de Disney, et non à la grand-mère de son futur époux !
Mais la belle-mère la supplia de ne pas briser une tradition d'années." Pareille pour la bague il fallait porter la bague en or de la famille et non pas la bague qu'elle avait souhaité "
Pour le style de sa robe elle estimait qu'elle était trop décolletée , ça lui a donc était refusée catégoriquement.

La jeune femme a déclaré que sa belle-mère les avait forcés à habiter chez elle afin d'économiser de l'argent pour l'appartement, mais en réalité, c'était encore pour continuer à se mêler de tout, d'intervenir dans toutes nos discussions entre elle et son mari et ne se privait pas de la critiquer quand l'occasion s'en présentait.
Mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est lorsque la jeune femme est tombée enceinte et sur le point d'accoucher.

Que s'est-il passé?

"La belle-mère a demandé au couple de donner le prénom son mari, mais la jeune femme a refusé, affirmant que ce prénom était trop long et vraiment démodé.

Ca n'a pas arrêté sa belle-mère qui a continué d'insister.
À bout d'arguments, Sarah s'est effondrée en larmes et finalement n'a pas eu d'autre choix que de poser un ultimatum à son mari  " Soit nous donnons le prénom que nous avons choisi à notre bébé et nous quittons aussi l'appartement de ta mère, je ne veux plus qu'elle se mêle de notre vie, soit nous divorçons"

Comment son mari a-t-il réagi?

"Il lui a dit qu'elle était ingrate et s'est rangé du côté de sa mère, a ajouté que sa mère faisait de son mieux, qu'il n'y avait pas de meilleure mère qu'elle et qu'il était d'accord de divorcer"

L'avocat Ron a déclaré que le couple a donc entamé une procédure de divorce, le mari restant chez sa mère pendant que la jeune femme déménageait avec le bébé dans un appartement loué.

"Ce divorce a été provoqué par des conflits et des interventions destructrices de la part des parents, qui n'ont pas donné l'indépendance à leurs enfants, aucune liberté pour ce couple en construction, les obligeant à des économies drastiques.
C'est un véritable désastre et qui a finalement conduit au divorce.
Comme c'est un divorce à l'amiable, ce sera donc une procédure simple et moins coûteuse"

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi