Auto-tel : le covoiturage en Israël qui fait disparaître les véhicules privés de la circulation

Actualités, Alyah Story, High-Tech, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Je vends ma voiture et j'utilise auto tel

 

Le covoiturage en Israël réduit drastiquement le nombre de véhicules sur la route

L'ENTREPRISE DE COVOITURAGE DE TEL AVIV RÉDUIT LE NOMBRE DE VOITURES PAR MÉNAGE
L'utilisation du service par les abonnés inscrits augmente chaque mois depuis sa création et près de 10 000 clients y sont actuellement abonnés.

Les données d'une enquête menée auprès des abonnés d'AutoTel, une coentreprise automobile coopérative basée à Tel Aviv, montrent que la start-up a réussi à réduire de près de 45 % l'utilisation des voitures particulières, selon un échantillon de 1 063 abonnés analysé par la recherche Shiluv I2R.

Le sondage a permis de dresser le profil des abonnés actuels d'AutoTel quant à leurs perceptions, à leurs divers besoins et à leur utilisation des véhicules par rapport à d'autres modes de transport afin de mesurer l'impact de ce service.

AutoTel offre à ses clients un service de covoiturage conçu pour remplacer les voitures privées et encourager la réduction des émissions de gaz à effet de serre tout en réduisant la congestion du stationnement, dans le but de " créer moins de trafic, de l'air pur et moins de stress pour vous ", selon leur site Web.

Fondée en octobre 2017, l'entreprise exploite actuellement 260 voitures de sa flotte avec 520 places de stationnement à Tel Aviv. Les voitures sont enregistrées pour un stationnement payant et peuvent être utilisées à l'extérieur de la région de Tel Aviv-Jaffa.

Je vends ma voiture et j'utilise auto tel

Je vends ma voiture et j'utilise auto tel

 

Avec un temps de trajet moyen d'environ 113 minutes par jour, les données montrent que les abonnés utilisent le service de voiture surtout pour les courses, les activités récréatives, les déplacements quotidiens, le transport des enfants et les visites familiales.

Ido Shamir, PDG de l'Autorité de développement économique de la municipalité de Tel Aviv-Jaffa, a donné une réponse optimiste concernant l'avenir du service de covoiturage, déclarant que la compagnie "permet à de nombreux abonnés d'abandonner leur voiture privée" et aide à résoudre les problèmes de stationnement tout en réduisant le coût de la vie.

"Nous espérons que vous rejoindrez les villes métropolitaines et que vous étendrez le service à tout le  territoire afin que tous les résidents en bénéficient.", a-t-il dit.

Les données montrent que 84 % des utilisateurs sont intéressés par l'extension du service à d'autres communautés israéliennes.

Cependant, à 75 pour cent, la plupart des abonnés utilisent les services d'AutoTel pour se déplacer uniquement à Tel Aviv. La moitié des abonnés croient que le service pourrait par la suite annuler complètement l'utilisation des véhicules privés, et 21% des clients disent avoir vendu des véhicules privés en leur possession.

La municipalité fait la promotion de méthodes de transport plus efficaces depuis les 15 dernières années aux côtés d'AutoTel, y compris l'expansion de l'infrastructure des pistes cyclables avec Tel-O-Fun, un service de location de vélos avec 2000 vélos répartis sur Tel Aviv.

La mission de la municipalité, surnommée le projet "Ville rapide", a impliqué l'investissement de millions de shekels dans des technologies et des entreprises dans le but d'intégrer divers modes de transport aux réseaux routiers et autoroutiers.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi