Artiste juive et israélienne : Michal Mamit Vorka ou la voix du silence

Actualités, Alyah Story, Artistes, Culture, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Michal Mamit Vorka : femme et lutte ou la "voix" du silence

Michal Mamit Vorka : femme et lutte ou la "voix" du silence

L'artiste juive émergeante  orignaire d'Ethiopie Michal Mamit Vorka est l'exemple type des créateurs originaires de ce pays et qui ont trouvé en Israël un ressourcement culturel et identitaire mais qui luttent pour une intégration plus forte dans le pays où ils éprouvent parfois des difficultés.

Michal Mamit Vorka: Acrylique sur toile 2018 Autoportrait avec Moshe Chen

Michal Mamit Vorka: Acrylique sur toile 2018
Autoportrait avec Moshe Chen

Michal Mamit Vorka s'élève en tant qu'artiste, femme et idéaliste contre des stéréotypes masculins et identitaires et se veut la voix d'une minorité silencieuse. Elle est consciente de l'importance de l'art en tant que vecteur de relève face à certains discours politiques, sociaux et culturels.

S'élevant contre une certain intégrisme ségrégationnel elle lutte pour que les forces ancestrales ne soit pas enfreintes et ce au nom du désir de l’incommensurable alerte que le Talmud devrait dicter à ceux qui parfois dans leurs actes le trahissent sous prétexte qu'il ont d’autres chats à fouetter.

Le corps métisse se refuse à être ravi ou méprisé. Une telle oeuvre ne peut laisser de marbre. Peu importe ceux ou celles qui parlent dans le dos de l'artiste : ceux de ses toiles les contemplent. Haut les corps ! Et peu importe les manipulateurs obsolètes.

 

Michal Mamit Vorkan "Jerusalem Artists House", Shmuel HaNaggit St., Jrusalem.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi