Artiste juive : Esther Teichmann, les narrations du féminin

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Esther Teichmann : les narrations du féminin

Esther Teichmann : les narrations du féminin

Esther Teichmann, "On sleeping and drowning", Les Filles du Calvaire, du 12 avril au 11 mai 2019
Les photographies peintes d'Esther Teichmann : leur sidération opère pour la deuxième fois à la gelerie des Filles du Calvaire. L’influence du romantisme allemand et du cinéma est toujours présente et selon une esthétique que l'artiste définit ainsi : « Plutôt que de travailler directement à partir d’une histoire de l’art spécifique, je collectionne des documents provenant de sources diverses : peintures, coupures de journaux et images de films, que j’épingle en studio. Ces corps, leurs gestes et leur potentiel narratif, deviennent des références libres que je reconstruis. » .

Esther Teichmann : les narrations du féminin

Esther Teichmann : les narrations du féminin

Dans des sortes d'installations vidéo la peinture et la photographie ne font plus qu’une. Soit la peinture ruisselle sur le tirage, soit elle lui sert de fond en des couleurd subtiles. Tout appartient au registre du mystère.L’œuvre se rattache à la recherche du désir, de sa peur ou de son risque comme de son exacerbation à travers des narrations étranges.

L'artiste construit une plongée dans le monde énigmatique du fantasme. Des métaphores aquatiques ou minérales (cascades, coquillages) entourent d’autres excroissances : celles de la statuaire.

Derrière, des encres glissent pour suggérer des grottes aux réminiscences parlantes. L’érotisme n’a rien d’obscène : il est l’image d’une quête intime. Celle qui se dérobant aux regards comme à divers types de peur s’offre néanmoins dans les abysses de la féminité.

Esther Teichmann : les narrations du féminin

Esther Teichmann : les narrations du féminin

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi