Artiste juif : Daniel Wolf vient de mourir

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Artiste juif : Daniel Wolf vient de mourir

Daniel Wolf et les murs blancs

Daniel Wolf vient de mourir. Il a commencé sa carrière comme marchand de photographies du 19e siècle et a ouvert sa propre galerie à New York en 1977. Puis il s’intéresse à la photographie contemporaine et a contribué à donner naissance au marché d'un genre jusque-là jugé secondaire.

Il est considéré comme l’un des marchands les plus influents du monde et a joué un grand rôle dans le développement de la collection du Getty Museum avant de devenir courtier privé spécialisé dans la photographie.

Toujours intéressé par un genre de regroupement de choses qui ont un sens il est devenu collectionneur. Il a toujours estimé qu’il n’y a aucune différence entre collectionner à l’époque de la Renaissance et collectionner aujourd’hui. Pour lui cette "mania" a toujours été étroitement liée à l’ego. Mis ajoutait-il “Il est très rare de voir une collection qui ait de la fraîcheur.".

 

Il est venu à la photographie contemporaine en découvrant en Bretagne des preuves faites il y a cent ans : "Elles étaient plus belles que toutes les autres impressions que je pouvais imaginer. J’ai juste pensé – que se passe-t-il ici ?" Et tout un système de connexions à la photographie s'est enclenché. Mais ajoute-t-il  : "il m’a fallu quarante ans pour réaliser que la majorité du marché de l’art concerne la décoration pour les riches."

 

Mais il comprit aussi que pour beaucoup, le but n’est pas que la décoration en surface mais un regard en profondeur. Il a donc toujours cherché à défendre les photographes qui donnent des clés d’un monde dans lequel nous ne pouvons entrer autrement.

 

C'est pourquoi jusqu'à sa mort il a passé son temps à "Regarder, regarder et regarder." Le domaine de la photographie contemporaine sera restée sa passion dominante et non sans humour :

"Les gens riches ont de grands murs blancs et ils doivent les remplir d’art. Et il y a beaucoup de galeries vendant de l’art pour les murs blancs. Il y a un grand phénomène de mur blanc en cours". Et cela justifie certaines errances. Wolf a su les éviter et trouver les créateurs dont les images ne sont pas forcément faites pour de tels murs mais pour ce qui se passe dedans.

 

JPGP

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi