Artiste juif : Alfred Eisenstaedt pionnier du reportage photographique

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Alfred Eisenstaedt pionnier du reportage photographique

Photojournaliste américain, Alfred Eisenstaedt est né le 6 décembre 1898 en Prusse-Occidentale, mort le 23 août 1995 à Oak Bluffs, dans le Massachusetts où il émigra lorsqu'il fut poursuivi en tant que juif par les nazis.

Passionné de photographie, il en fait sa profession en 1929 et s'intègre au dynamique photojournalisme allemand. Durant les années 1920 et au début de la décennie suivante, il est très influencé par Erich Salomon un des initiateur de la photographir documentaire photographique.

Au début des années 1930, ses photographies sont publiées dans de nombreux magazines européens. Il couvre l'ascension d'Adolf Hitler et, en 1935, réalise une série de clichés sur l'Éthiopie juste avant son invasion par l'Italie. La même année, il émigre aux États-Unis et devient un pionnier du reportage journalistique et l'un des quatre premiers photographes de "Life" dont il devient la vedette avec 90 couverture et 2500 reportages.

Il a photographié autant les hommes politique, le gotha et les stars dr cinéma que gens de la rue saisis dans leur vie quotidienne (cf. son livre "Gens"). Il a toujours su - et c'est ce qui fait sa force - caper le moment "juste" capable d'évoquer tout l'implicite d'une histoire comme il le rappela dans son autobiographie "L'œil d'Eisenstaedt".

jpgp

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi