Artiste israélienne : Sigalit Laudau le sel de la mer contre celui de la terre

Actualités, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Sigalit Laudau le sel de la mer contre celui de la terre

Sigalit Laudau : le sel de la mer contre celui de la terre

Hezi Cohen Gallery, Jerusalem.

Sigalit Laudau le sel de la mer contre celui de la terre

Sigalit Laudau le sel de la mer contre celui de la terre

Sigalit Landau est une artiste contemporaine israélienne diplômée de l’académie des Beaux-Arts et du Design de Bezalel, à Jérusalem. Profondément inspirée par la Mer Morte, elle a décidé d’y immerger des objets divers et variés afin de les transformer en sculptures de sel le tout entre radicalité et poésie.

Paradoxalement la chosification ou la cristallisation crée relations et émotions. La forte concentration en sel de la Mer Morte permet de tellzs métamorphoses afin de donner une autre vie aux objets voire une dimension éternelle.

Dans ses vidéos, elle met en scène ses propres sensations, que ce soit celles du froid glacial procurées au contact du lac gelé, ou celles de la chaleur du soleil sur son corps dérivant sur la mer près d'un désert de feu.

Son livre "Salt Years est la première monographie d’envergure consacrée au travail de l'artiste. Elle détaille les performances, sculptures, installations et vidéos, mais aussi les rêves et les désirs de la plasticienne.

Elle s’intéresse aux liens entre mémoires collective et privée, aux mythes archaïques, comme aux utopie à travers ses oeuvres fragiles et tendres propre à suggérer que rien n'est jamais acquis quelles que soient les activités humaines.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi