Antisémitisme : une ex-soldate israélienne réclame 6 millions de dollars au BDS

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Rebecca reem 26 ans ex soldate israélienne menacée de mort par le BDS

Une ancienne soldate de Tsahal réclame 6 millions de dollars contre une militant BDS en Californie

Une Californienne qui a immigré en Israël en 2012 a reçu d'innombrables menaces de mort pour de fausses accusations.

Une ex-soldate israélienne réclame 6 millions de dollars contre une militante californienne du boycott et des sanctions pour l'avoir faussement accusée de la mort d'un Palestinien, a rapporté mercredi le média Globes.

Rebecca Re'em, 26 ans, a immigré de Californie en Israël à l'âge de 18 ans et a rejoint l'armée israélienne en 2012. Elle a rejoint le corps de l'éducation, où elle a été officier responsable du programme Nativ pour les juifs convertis.

Une photo de Rebecca qui a été téléchargée sur le Facebook officiel de Tsahal dans le cadre d'un appel à de jeunes individus à rejoindre l'armée a bouleversé sa vie.

En 2018, trois ans après avoir terminé son service militaire, la militante du BDS Suhir Napal a téléchargé cette photo sur sa page Facebook personnelle, à côté d'une photo de Rouzan-al-Najjar - un Palestinien qui a été tué par les tirs de Tsahal à l'été 2018, lors d'émeutes à la frontière Israël-Gaza.

La publication du Suhir Népal est devenue virale grâce au mouvement anti-israélien et, selon le quotidien financier  Globes , a atteint des millions de personnes dans le monde.

Rebecca qui n'avait même pas servi dans l'armée israélienne au moment de la mort de Najjar et n'avait jamais été à la frontière Israël-Gaza, a commencé à recevoir des menaces de mort pour elle et les membres de sa famille.

Plus tôt cette semaine, Rebecca Re'em a déposé une plainte auprès du Shurat HaDin Law Center contre Suhir  Napal, qui a depuis changé les paramètres sur sa page Facebook de public à privé.

Shurat HaDin utilise les tribunaux pour lutter contre le terrorisme et l'antisémitisme.

Le fondateur de l'ONG Adv. Nitsana Darshan-Leitner a déclaré au quotidien financier: "Il semble que nous revenions aux Protocoles des Anciens de Sion et aux diffamations sanglantes antisémites du passé. Rebecca et sa famille ont été calomniées et ont reçu des menaces de mort simplement parce qu'elle était une soldate israélienne.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

 

 

 

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi