Berlin redécouvre l’«art dégénéré» honni des nazis

Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

berlinst.jpgArticle paru dans "Le Figaro"

EN IMAGES – Onze statuettes, qualifiées par les nazis «d’exemples de la décadence juive et bolchévique», ont été découvertes dans les gravats d'un immeuble berlinois bombardé. Elles sont exposées à partir de mardi.

Emy Roeder, femme enceinte - C’est un «miracle et un triomphe posthume sur les nazis»s’émeut le maire de Berlin, Klaus Wowereit. Après 70 ans passés sous terre, onze statuettes, disparues dans la tourmente des années 30, sont exposées à partir de mardi 9 novembre au musée archéologique de Berlin. Ces œuvres, classées par les nazis comme «art dégénéré», ont été découvertes entre janvier et octobre 2010 dans les gravats d'un immeuble berlinois, bombardé lors de la Seconde Guerre mondiale. On les considérait jusque là perdues. Les statuettes en bronze et en terre cuite, exemples «d’art décadent juif ou bolchevique», avaient été confisquées et interdites sous le IIIe Reich.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi