Attentat contre une synagogue de Toulouse, deux suspects écroués

Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Deux auteurs présumés de l'attentat contre une synagogue de Toulouse perpétré le 5 janvier dernier ont été écroués.

"Ces deux personnes, mineures, ont été mises en examen pour les faits de dégradation volontaire par effet de substances explosives ou incendiaire", a précisé à Reuters le procureur de la République de Toulouse, Michel Valet.

"Ces mises en examen ont été prononcées avec les circonstances aggravantes que les faits ont été commis en raison de l'appartenance des personnes ou utilisateurs des biens dégradés à une race ou une religion déterminée", a-t-il précisé.

L'identité de ces deux personnes, âgées de 16 ans et demi et interpellées lundi et mardi, n'a pas été précisée.

De sexe masculin, originaires des quartiers La Faourette et La Reynerie de Toulouse, elles étaient déjà connues des services de police pour des faits de vols aggravés, a dit le procureur.

Deux autres personnes avaient été interpellées lundi matin dans le cadre de cette enquête avant d'être relâchées mardi en fin d'après midi.

Le procureur de Toulouse n'a pas exclu mercredi que "d'autres personnes puissent être interpellés dans les jours à venir dans le cadre de cette enquête".

Le 5 janvier dernier, une voiture bélier volée et chargée de plusieurs cocktails Molotov en feu avait été projetée contre une synagogue de Toulouse située dans le quartier de la Reynerie.

Cet attentat non revendiqué avait provoqué de légers dégâts matériels sur la façade de ce bâtiment mais n'avait fait aucun blessé.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi