Antisémitisme : le rabbin Habbad de Berlin, ce ne sont ni les crachats ni les insultes qui nous mettront à genoux

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest

Le chef du mouvement Habad à Berlin accompagné de son fils a été agressé par des résidents musulmans qui de leurs fenêtres leur ont craché dessus :

"Nous n'avons pas peur. C'est le message." Rabbi Yehuda Teichel

"Nous n'avons pas peur. C'est le message." Rabbi Yehuda Teichel

"Nous ne nous soumettrons pas et nous porterons la kippa "

Le rabbin Yehuda Teichtel, l'un des rabbins de la communauté juive de Berlin et principal messager de Chabad dans la ville, décrit la frustration ressentie face à la multitude d'attaques antisémites, et comment les autorités allemandes gèrent la société : en demandant de ne pas porter de kippa , il continuera de porter la kippa.

Cet incident raciste a également été publié  dans la presse allemande, l' enquête de police se poursuite afin d'arrêter les assaillants. "Nous avons quitté la prière, vendredi soir, mon fils et moi", raconte le rabbin Teichel.

"Sur le chemin du retour, deux personnes se sont placées à la fenêtre d'un appartement et ont commencé à jurer en arabe. Après cela, ils nous ont aussi craché dessus. Nous avons essayé d'aller aussi vite que possible, je voulais protéger mon fils."

 

Selon le rabbin, les membres de la communauté et lui-même ressentent la montée d’attaques antisémites principalement perpétrées par des immigrants musulmans. "Il y a beaucoup de Juifs dans la ville, près de 50 000, et le nombre de Juifs est en augmentation constante ici. Bien sûr, il y a une extrême droite aussi, mais dans le centre-ville, les musulmans sont plus nombreux"

"Nous essayons de faire comprendre aux autorités qu'avec autant d'immigrés arrivés de, certains de pays qui haïssent Israël et les Juifs il est difficile d'espérer un vivre ensemble.

La haine contre Israël est une haine contre les Juifs, il est impossible de la dissocier. Ils doivent donc leur expliquer clairement les principes du respect mutuel pour tous, en particulier envers le peuple juif. "Probablement en rappel de l'Holocauste "

L'incident s'est produit dans le quartier de Wilmersdorf et le rabbin a transmis les détails à la police. "Notre message à la communauté juive et aux gens ici est que nous n'avons pas peur", a-t-il souligné. "Nous n'allons pas nous calmer - mais au contraire: c'est précisément maintenant que nous devons construire plus, faire plus, devenir plus forts. S'ils voient que nous nous respectons, ils nous respecteront."

Donc, vous dites aux Juifs de ne pas cacher leur kippa , mais de les porter fièrement?

"Bien sûr. C'est la conduite du peuple juif, et c'est le signe et la preuve qu'Israël ne renonce pas à son histoire "

 

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi