Antisémitisme: la mode concentrationnaire de la marque de luxe espagnole Loewe

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Artistes, Culture - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
mode concentrationnaire pour la marque de luxe espagnole Loeba

Cet ensemble de la marque de luxe ressemble à un uniforme de prisonnier de l'Holocauste

La maison de couture Loewe l'une des plus raffinées et des plus prestigieuses au monde, fait actuellement l'objet de critiques sévères sur Internet.
La raison: un costume de sa collection capsule, en hommage à l'artiste William de Morgan, rappelle les scènes du passé.
"Il s'agit d'ignorance ou de manque de respect, supprimez immédiatement le produit" ont demandé les internautes et la marque s'est excusée.

La maison de couture espagnole Loewe et le chef du directeur créatif - Jonathan Anderson, reçoivent généralement des critiques élogieuses, mais le week-end dernier, la discussion a été remplacée par un écho critique qui a fait du bruit.

Au centre du discours: un costume rayé issu d'une collection capsule dédiée au travail et à l'héritage créatif de l'artiste britannique en céramique William de Morgan.

Dès que le costume à rayures noires et blanches a été dévoilé, la maison de couture a dû faire face à des commentaires critiquant le manque d'imagination de ce vêtement rappelant celui porté dans les camps de concentration, c'est le compte activiste Instagram Prada qui a soulevé le débat.
Prada,qui estime que le monde est sujet à de fausses interprétations faisant suite à sa propre affaire de Black Face.
En effet, la dernière création de la marque de haute couture, une statuette, représenterait de manière caricaturale les personnes noires.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi