Antisémitisme: je suis une fille nazie dans un monde nazi chantaient les étudiantes

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
les étudiants ont créé une version nazie pour "Barbie"
"Je suis une fille nazie

Des étudiants ont créé une version nazie pour "Barbie"

"Je suis une fille nazie dans un monde nazi", a chanté l'une des étudiantes.  Le professeur a attribué à l'œuvre un score de 9 , il a été renvoyé après la tempête soulevée par cette vidéo

Les élèves d'un cours d'histoire dans une école privée de la ville de San Juan, en Argentine, ont créé une vidéo qu'ils ont qualifiée de parodie, dans laquelle ils se sont déguisés en nazis et ont chanté leur propre version de "Barbie".

Les filles et les garçons sont vus dans le clip, édité de façon amateur, "Je suis une fille nazie dans un monde nazi", quand un four et une fourchette pour saisir de la viande ont été vus, un indice particulièrement fort des crimes contre les Juifs dans l'Holocauste.

Dans la vidéo d'un enseignant de l'école Modelo Desen Juan, qui a  donné une note de neuf sur dix, à des élèves vêtus de vêtements nazis humiliants des juifs et des homosexuels en tenue de prison. Entre autres, les paroles de leur chanson  "Vous devez vous comporter correctement ou vous mourrez","Vous ne pouvez pas être handicapé ou gay."

Comme prévu, la vidéo délirante a été extrêmement condamnée dans le monde entier après sa publication sur les réseaux sociaux.

Suite à la publication de cette documentation étrange, l’école s’est excusée auprès du représentant de la communauté juive dans la ville ainsi que d’autres groupes insultés dans la vidéo.

Selon des informations parues dans les médias argentins, l'enseignant qui a autorisé la vidéo a été renvoyé de l'école et s'est excusé pour cette vidéo.

Le représentant de la communauté juive a condamné la vidéo, tout en précisant que l'école avait pris les mesures qui s'imposaient pour lutter contre ce phénomène. "Le matériel est totalement rejeté", a-t-il déclaré. "Le directeur de l'école a souligné qu'ils ne croyaient pas en de telles valeurs." À l'école, les élèves ont déclaré qu'ils feraient un travail pour comprendre pourquoi la vidéo était antisémite ...

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi