Antisémitisme : elle avait 14 ans et a écrit son journal dans le camp de concentration d'Auschwitz

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
elle avait 14 ans et a écrit son journal dans le camp de concentration d'Auschwitz

Une survivante israélienne de l'Holocauste montre au monde son journal d'Auschwitz

"Je mourrai sous peu et je ne veux pas que les gens qui ont été assassinés soient oubliés", a déclaré Sheindi Miller-Ehrenwald.

Sheindi Miller-Ehrenwald, une survivante israélienne de 90 ans de l'Holocauste, a rendu public pour la première fois, son journal sur son déportation et son incarcération à Auschwitz.

"Elle avait 14 ans et a écrit son journal dans le camp de concentration"titrait mercredi le Journal allemand Bild

Bild a qualifié la publication du journal comme  une «exclusivité mondiale».

"Je suis maintenant en mesure de raconter mon histoire au monde", a déclaré Sheindi Miller-Ehrenwald, qui vit à Jérusalem. Sheindi Miller-Ehrenwald est née en Hongrie (qui fait maintenant partie de la Slovaquie) et a été déportée à Auschwitz.

Les membres de sa famille ont été assassinés par les Allemands à Auschwitz. Elle et sa sœur aînée ont survécu à la Shoah.

Elle  dit qu'elle "était étonnée de pouvoir écrire" son journal parce que "c'était très dangereux dans le camp". Le journal compte 54 pages et sera exposé au Musée historique allemand de Berlin.

"Je mourrai sous peu et je ne veux pas que les gens qui ont été assassinés soient oubliés", a déclaré Sheindi Miller-Ehrenwald.

 Sheindi Miller-Ehrenwald se tenait en face du tristement célèbre Dr Auschwitz Josef Mengele.
Elle a décrit le processus de triage à la gare «les femmes doivent aller à droite et les hommes à gauche» et le vol de tous leurs biens.

 Elle a raconté comment ses parents, ses grands-parents et ses frères ont été transportés dans des «wagons à bestiaux».

Dans une colonne,  Julian Reichelt - le rédacteur en chef de Bild - a écrit: «Ce que des millions d'Allemands voulaient cacher elle Sheindi  Miller-Ehrenwald l'a raconté alors qu'elle n'était qu'une enfant.Elle a eu le courage de raconter la  vérité. "

Sous la surveillance de III Reich , le quotidien Bild s'est donné beaucoup de mal pour informer les Allemands de la Shoah et dénoncer l'antisémitisme contemporain.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi