Antisémitisme: Deux rues de Rome rebaptisées en l'honneur de deux érudites juives

Actualités, Antisémitisme/Racisme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Trois rues de Rome baptisées du nom de scientifiques italiens qui ont signé le Manifeste antisémite della Razza en 1938 ont été consacrées à deux pionnières érudites juives et à un professeur antifasciste le 21 novembre 2019.

Les rues de Rome, autrefois nommées en l'honneur des scientifiques antisémites, dédiées aux Juifs.

Trois rues portant le nom de scientifiques italiens qui ont signé le Manifeste antisémite della Razza en 1938 ont été dédiées à deux érudites juives pionnières et à un professeur antifasciste.

Un troisième a été rebaptisé en l'honneur d'un professeur antifasciste qui était l'un des rares universitaires à avoir refusé de jurer fidélité au dictateur Benito Mussolini.

Les rues de la capitale italienne portaient auparavant le nom du psychiatre Arturo Donaggi et d'Edoardo Zavattari, un biologiste qui défendait l'idée du racisme scientifique.

Le Manifeste, qu'ils ont tous deux promu avec d'autres éminents savants italiens, est devenu la base idéologique et pseudo-scientifique de la politique raciale du régime fasciste de Mussolini.

Quelques semaines après la publication du Manifeste, le régime a adopté une législation anti-juive, un équivalent italien des lois nazies de Nuremberg.
Les rues de Rome du nom de Donaggi et Zavattari ont été rebaptisées d'après Enrica Calabresi, Nella Mortara et Mario Carrara.

Après 1938, la zoologiste juive Calabresi se consacre à l'enseignement des élèves juifs expulsés des écoles italiennes. Elle se suicide en prison en 1944 pour éviter d'être envoyée à Auschwitz.
Pendant les persécutions, Mortara, physicienne, s'enfuit au Brésil. Après la guerre, on lui a redonné son poste en 1949.

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi