Le F16 s'est écrasé près de la communauté anthroposophique d'Israël

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Israël: le F16 s'est écrasé dans la localité abritant la communauté anthroposophique

L'avion de l'armée de l'air israélienne qui a été abattu samedi matin par un missile anti-aérien syrien s'est écrasé près de Harduf, la seule localité anthroposophique d'Israël.

Jusqu'à hier, Harduf, établi comme un kibboutz, était anonyme pour la plupart des résidents d'Israël, mais ces circonstances difficiles l'ont exposé pour la première fois à la lumière. «Il y a eu une grosse explosion et les gens étaient sous pression. Il a fallu du temps pour calmer les résidents. Plus tard, il y a eu des barrages de police et nous avons été confinés dans la localité pendant plusieurs heures. "

Un autre habitant a dit: «J'ai entendu l'explosion très fort dans la maison, cela m'a réveillé, j'ai ouvert la porte, couru dehors et devant moi, j'ai vu un énorme champignon, comme dans les films, sortir de la forêt à l'entrée du kibboutz. C'était effrayant. Je ne savais pas ce que c'était et je n'ai pas imaginé un instant que c'était un F-16 qui était tombé".

Hier et avant-hier, des mesures ont été prises pour rassembler les restes de l'avion, et à midi, il ne restait plus de pièces métalliques dans la boue épaisse créée par le carburant des avions déversé dans le sol. À l'exception de la forte odeur du carburant et de l'incendie, il n'y avait aucun signe physique de l'accident.

Le kibboutz Hardof

Le kibboutz Hardof

Contrairement à beaucoup de colonies juives en Galilée, qui sont définies comme des «cités dortoir» où les résidents pour la plupart ne rentrent que pour dormir, Harduf est défini comme une localité active également dans la journée grâce à son système éducatif anthroposophique développé qui attire des centaines d'ouvriers et d'étudiants dans la communauté.

L’Anthroposophie est la doctrine de Rudolf Steiner (1861-1925), philosophe, théosophe, mystique et pédagogue du début du XXème siècle, originaire d’Autriche-Hongrie. La Société Anthroposophique, association qui se donne pour mission de propager cette doctrine ésotérique, est issue d’une scission intervenue en 1913 au sein de la Société Théosophique. La doctrine de Rudolf Steiner comporte un vaste enseignement d’ordre gnostique comprenant des éléments aussi divers que la réincarnation et le karma, la nature solaire du Christ, les différents corps subtils de l’Homme etc. Mais cette doctrine n’est pas seulement un ensemble théorique. Beaucoup aujourd'hui la définissent comme une secte.

Rudolf Steiner a également proposé les bases de nouvelles activités dont certaines ont connu un succès planétaire : parmi celles-ci, on peut citer les produits cosmétiques de la firme Weleda, l’agriculture biodynamique, et la pédagogie Steiner-Waldorf .

Elad, le secrétaire, explique: "L'anthroposophie est définie comme la sagesse de l'homme et Harduf est devenu un centre pour ceux qui veulent étudier l'anthroposophie.

"Nous avons de nombreuses initiatives thérapeutiques et collaboratives. Sur 600 résidents, 150 patients sont en rééducation et vivent avec nous dans la communauté. Il y a aussi un système éducatif complet Waldorf, écoles maternelles primaires et secondaires. La localité a été établie en 1980 et le groupe fondateur a commencé à rechercher et développer le concept anthroposophique dans divers domaines tels que l'agriculture, l'éducation et la réhabilitation, et des initiatives ont été établies au sein de la communauté. "

Guy Lapidot, directeur d’association Kamah - une communauté de guérison à Harduf - traite des douzaines d'enfants et de jeunes à risque et d'adultes ayant des besoins spéciaux: «L'une des caractéristiques spéciales de Harduf est la nature de la communauté. Entre un quart et un tiers des habitants de la région sont une population spéciale vivant en relation avec les résidents - sans frontières et sans clôtures. En ce sens, cela créée une réalité extraordinaire. "

Source : Ynet

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi