Pourquoi l’annulation du match par l’Argentine est un vrai problème

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Pourquoi l’annulation du match par l’Argentine est un vrai problème

Les Israéliens veulent seulement que leur pays soit considéré comme normal.

Cela pourrait devoir attendre.

Un match de football très attendu entre les équipes nationales argentine et israélienne a été annulé mercredi parce que, selon des officiels israéliens et argentins, des menaces physiques ont été proférées à l'encontre des joueurs argentins - y compris l'attaquant mégastar Lionel Messi. Le match était prévu pour samedi soir à Jérusalem, moins d'une semaine avant le début de la Coupe du monde.

Au-delà de la déception de dizaines de milliers de fans israéliens de football, l'annulation montre une fois de plus aux Israéliens que même des événements culturels apparemment inoffensifs, comme un match de football, ne sont pas à l'abri du conflit israélo-palestinien. Les Israéliens veulent dépeindre leur pays comme une démocratie prospère comme les autres - nonobstant la violence sur la frontière et l'occupation - et un membre à part entière de la famille des nations.

Et ils apprécient que d'autres pays les traitent de cette façon. Des milliers d'Israéliens ont défilé dans les rues pour la course cycliste du Giro d'Italie le mois dernier, même si ce n'est pas un sport populaire en Israël. Célébrant cet événement sportif international, peut-être le plus important organisé en Israël, l'un des principaux journaux d'Israël a publié une photo en première page avec le titre «Nous sommes sur la carte».

Le mois dernier, une Israélienne, Netta Barzilai, a remporté le concours Eurovision de la chanson, une compétition réunissant 43 pays qui a attiré cette année 186 millions de téléspectateurs.

De tels signes de normalisation sont une manne pour les Israéliens et un revers pour le mouvement Boycott, Désinvestissement et Sanctions, qui vise à isoler Israël au niveau international. Ainsi, la communauté BDS a semblé extatique de clamer la décision des Argentins à la suite de leurs pressions politiques.

La vérité semble plus obscure. Le président de l'Association argentine de football, Claudio Tapia, s'est excusé auprès d'Israël et a déclaré que les joueurs avaient reçu des menaces. Les manifestants à l'extérieur du centre de formation de l'équipe à Barcelone ont également agité des maillots de football argentins recouverts de faux sang - laissant aux observateurs le soin de décider si le sang devait symboliser des Palestiniens morts ou les joueurs de football qui pourraient l’être.

Cette annulation, néanmoins, coupe particulièrement profond. Les Israéliens se sentent piqués quand les étrangers annulent leurs apparitions à cause du conflit. Plus tôt cette année, la chanteuse Lorde a annulé un concert à Tel Aviv après la pression des militants pro-palestiniens. Et Natalie Portman, une Américano-israélienne, a refusé de se présenter pour une prestigieuse cérémonie de remise de prix en raison de son opposition au Premier ministre Benjamin Netanyahu.

Pourquoi l’annulation du match par l’Argentine est un vrai problème

Pourquoi l’annulation du match par l’Argentine est un vrai problème

Le football est le sport le plus populaire d'Israël, et l'équipe professionnelle de Messi, le FC Barcelone, est l'équipe internationale la plus populaire en Israël, selon un récent sondage. Donc, le regarder affronter l'équipe d'Israël sur son propre terrain aurait été une affaire particulièrement importante.

Les Israéliens sont indignés - et divisés sur qui est à blâmer. Même si la décision finale n'était pas une réponse directe à la pression de BDS, beaucoup accusent la ministre israélienne de la Culture Miri Regev d'enflammer l'opposition en politisant le match.

Miri Regev a déclaré à la radio de l'armée israélienne qu'elle avait transféré le match de la ville de Haïfa, dans le nord du pays, à Jérusalem, en particulier pour montrer la revendication israélienne sur la ville. Elle a également lié le match à «notre combat pour l'ambassade [des États-Unis] transférée à Jérusalem», qui a eu lieu le mois dernier au milieu des objections des Palestiniens, de l'Union européenne et des Nations Unies.

"De mon point de vue, l'important est que l'équipe nationale argentine et Messi viennent en Israël et jouent à Jérusalem avant la Coupe du monde", a-t-elle déclaré lundi, deux jours avant l'annulation. "Jérusalem est sur la carte. Dans cette ère - qui comprend le BDS -, rien n'est plus important. "

Un officiel palestinien a également mentionné publiquement le nom de la ministre Regev, dans une lettre demandant que le match soit annulé.

"Après la pression politique du gouvernement israélien, comme l'a déclaré ouvertement la ministre israélienne de la Culture et des Sports, Miri Regev, le match a été transféré à Jérusalem", écrit Jibril Rajoub, président de la Fédération palestinienne de football. "Le gouvernement israélien a transformé un match sportif régulier en un outil politique."

Rajoub a également appelé les Palestiniens à brûler leurs maillots Messi en signe de protestation. Et ce n'est pas sa première incursion contre le football israélien. En 2015, il a tenté sans succès d'expulser Israël de la FIFA, l'organisation internationale de football.

Dans un sondage en ligne informel mené par Ynet, un site d'information qui tend à s'opposer à Netanyahu, près de 60% des personnes interrogées ont accusé Miri Regev d'avoir annulé le match. Ben Caspit, journaliste pour le quotidien israélien Maariv, a tweeté que Messi a visité Jérusalem en 2013 sans incident "parce que personne n'a transformé l'événement en campagne politique." La décision de Jérusalem, a-t-il écrit, "a réveillé les Palestiniens et la foule".

Mais Miri Regev est connue pour être explosive, et pour ne pas reculer. Dans une déclaration enflammée mercredi soir, elle a blâmé le terrorisme palestinien pour l'annulation, et a comparé les menaces contre Messi aux meurtres de 11 athlètes israéliens aux Jeux olympiques de Munich en 1972 par le groupe terroriste palestinien Septembre noir.

"Nous parlons d'une vieille terreur qui effraie, dissuade et fait peur aux joueurs, la même terreur qui a conduit au meurtre des 11 victimes de Munich aux Jeux olympiques de 1972", a-t-elle déclaré. "L'histoire vraie ici n'est pas Haïfa ni Jérusalem. La vraie histoire ici est les menaces sur la vie de Messi. "

Regev a également accusé Rajoub d'incitation à la terreur et a accusé les membres de l'opposition israélienne de la Knesset de "soutenir la terreur" parce qu'ils ont écrit des tweets critiquant sa conduite. En ce qui concerne l'idée que le déménagement à Jérusalem a directement causé l'annulation, elle a dit "il n'y a pas de plus grand mensonge".

"Combien de bêtises pouvez-vous dire ? ", a-t-elle dit. "A quel point les gens peuvent-ils être méchants et mesquins? N'ont-ils pas de fierté nationale?"

Regev a promis que "nous continuerons à accueillir des événements internationaux". Elle a noté qu'Israël devrait accueillir le concours de l'Eurovision, conformément à sa tradition annuelle, l'année prochaine.

Mais l'Eurovision finira-t-elle par arriver à Jérusalem? Selon Yossi Sharabi, directeur général du ministère de la Culture de Regev, peut-être pas. Dans la foulée de l'annulation du football, il a reconnu qu'en Israël, la planification de ces événements n'est jamais simple.

"L’Eurovision à Jérusalem? Ce n'est pas gagné ", a déclaré Sharabi à la chaîne de télévision Sports 5. "Il est trop tôt pour en parler. Tout le monde veut que ce soit à Jérusalem. Mais il pourrait bien y avoir d'autres considérations. "

Source : jta.org

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi