Amazon s’implante culturellement en Israël

Actualités, Contre la désinformation, High-Tech, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le géant Amazon recherche un traducteur anglais-hébreu

Amazon recherche des traducteurs en hébreu pour «aider à développer l'offre des produits de l'entreprise pour ses plates-formes internationales».

Le géant de la distribution électronique Amazon a publié vendredi une petite annonce pour rechercher un traducteur anglais-hébreu pour l'équipe de localisation de l'entreprise. Le poste est à pourvoir dans la succursale d'Amazon au Luxembourg.

L'annonce pourrait indiquer qu’Amazon a l'intention de lancer un site Web de commerce électronique en hébreu. L'annonce dit que le but du poste est "d'aider à élargir l'offre des produits de l'entreprise pour ses plates-formes internationales."

L'annonce indique également qu'en plus de la traduction ordinaire, le travail comprend également l'amélioration de la traduction automatique, de la supervision et de la formation d'une équipe de traducteurs indépendants.

Centre de distribution Amazon au Canada. Bientôt en Israël?

Centre de distribution Amazon au Canada. Bientôt en Israël?

Des représentants du géant américain en ligne et de la technologie se sont rendus en Israël ces derniers mois et ont contacté de grands fournisseurs israéliens, y compris les principales entreprises du secteur alimentaire, à la recherche d'informations sur les conditions du marché en Israël. Les représentants ont clairement indiqué que le secteur de l'alimentation n'était pas leur plus haute priorité et ne serait probablement pas inclus dans la première vague d'activité locale d'Amazon.

Pour autant que l'on sache, les conditions du marché qu'Amazon veut cartographier concernent le commerce et la concurrence sur le marché local afin de promouvoir le fonctionnement de son centre logistique et une activité distincte pour vendre les produits de ces entreprises israéliennes à travers ses services en ligne.

On pense qu'à ce stade, Amazon examine une entrée dans le business non alimentaires en Israël, à savoir la mode et les textiles, les livres, les médias et les produits électroniques. Ces produits ont une longue durée de conservation et n'ont pas de dates de péremption.

Le géant achètera-t-il des entrepôts en Israël?

Il n'est pas clair si l'entreprise achètera des entrepôts ici et vendra des produits directement d'Israël, ou non. Il peut préférer se tourner vers les Israéliens en hébreu, mais envoyer ses produits à partir des entrepôts voisins en Europe ou en Turquie, tout en assurant une livraison rapide qui est devenue l'une des caractéristiques du géant de la vente au détail en ligne.

Source : globes.co.il

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Cet article vous a plu ? Nous aussi ! Nous avons eu beaucoup de plaisir à le traduire et à le partager avec vous. Si vous souhaitez à votre tour contribuer au développement de notre action engagée depuis 1997, vous pouvez faire un don "aux amis d'Alliance". Merci pour votre attention et votre fidélité.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi