Allemagne : le film La liste de Schindler gratuite pour les membres de l'extrême droite

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
«LA LISTE DE SCHINDLER», GRATUITE POUR L'EXTRÊME DROITE

Une salle indépendante invite l'AfD pour favoriser la discussion.
Le parti nationaliste crie à la provocation insensée.
Dimanche 27 janvier sera la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l'Holocauste. Steven Spielberg a choisi cette date pour ressortir dans les salles du monde entier son film «La liste de Schindler» (en version remasterisée), qui fête son 25e anniversaire.

Une salle indépendante d'Hachenburg, dans l'ouest de l'Allemagne, a décidé pour l'occasion d'offrir l'entrée ce jour-là à tous les membres du parti nationaliste AfD, Allianz für Deutschland.

«Pas besoin de leçon d'histoire»

Un geste qui a été très mal pris par la formation d'extrême droite: «C'est une instrumentalisation insipide» , a réagi sur Twitter la section du parti de Rheinland-Pfalz. «C'est une provocation complètement absurde. Les membres de l'AfD n'ont pas besoin de leçon d'histoire», a renchéri Malte Kaufmann, président de district du parti.

Des politiciens de gauche ont en revanche salué la démarche: «Pour un parti dont les membres remettent en question la culture de la mémoire, la méprisent, de telles actions sont justifiées et je les trouve bonnes et créatives», a dit Hendrik Hering, du SPD, président de la Rhénanie-Palatinat.

«C'est une provocation, a reconnu Karin Leicher, directrice du cinéma. Nous ne prétendons pas que les électeurs de l'AFD sont des nazis. S'ils ont besoin d'éclairage historique est laissé à leur seule appréciation. À notre avis, cependant, le programme de l'AfD peut fortement impliquer une banalisation de ces événements.»

Allemagne : la légalité du néo-nazisme

Allemagne : la légalité du néo-nazisme

Gratuit pour tous

Mais face à la polémique (la police enquête même sur une menace d'attentat à la bombe contre le cinéma), la salle indépendante a décidé d'élargir son offre, explique le site SWR. Ce 27 janvier, la projection de «La liste de Schindler» sera gratuite pour tout le monde.« Notre principale préoccupation est le film, a expliqué Karin Leicher. Un coup marketing n'était pas derrière notre idée, notre cinéma se porte bien.» Pour elle l’objectif est plutôt de rapprocher le chef-d’œuvre de Spielberg des jeunes.

C'est d'ailleurs l'une des raisons qui a poussé le réalisateur à ressortir son film. Il voit réapparaître à notre époque un cycle renouvelé de la haine et, a-t-il déclaré au «New York Times», le fait de remontrer «La liste de Schindler» «pouvait ouvrir la discussion sur le fait qu'un génocide peut survenir n'importe où lorsqu'une société ordinaire se détériore».

La mémoire de l'Holocauste se perd

Selon un sondage de CNN datant de fin novembre, 40% des Allemands de 18 à 34 ans ont déclaré ne rien savoir au sujet de l'Holocauste. (Le Matin)

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi