Albert Einstein, physicien juif, frappé sur une pièce d'or suisse

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Albert Einstein, physicien juif, frappé sur une pièce d'or suisse

La Monnaie fédérale Swissmint a créé la plus petite pièce d’or au monde. Une prouesse technique: le résultat est une pièce frappée mécaniquement, à l’avers et au revers différents, d’un poids de 0,063 g et d’un diamètre de 2,96 mm.

La petite pièce porte à l’avers le fameux portrait d’Albert Einstein tirant la langue avec la date, 2020, et au revers la valeur nominale d’un quart de franc avec la mention « Helvetia » et la croix helvétique.

Les deux faces de la pièce n’étant pas lisibles à l’œil nu, Swissmint a fait développer un coffret spécial muni de loupes et d’un éclairage, qui permet de l’observer à loisir et de la conserver sans risquer de l’égarer.

Pour l’avers de la plus petite pièce d’or du monde, Swissmint a choisi Albert Einstein, modèle de patience et de ténacité. De 1895 à 1914, Einstein a vécu principalement en Suisse, où il acheva en 1900 ses études dans ce qui allait devenir l’École polytechnique fédérale de Zurich. Naturalisé suisse en 1901, il décrocha en 1902 un emploi d’expert technique au Bureau fédéral de la propriété intellectuelle à Berne. En 1905, il publiait ce qui est sans doute la formule la plus célèbre du monde: E = mc2.

La plus petite pièce d’or du monde porte donc à l’avers le fameux portrait d’Albert Einstein tirant la langue avec la date, 2020, et au revers la valeur nominale d’un quart de franc avec la mention «Helvetia» et la croix helvétique. Sont également indiqués l’alliage or «AU 999,9» et le poids de 1/500e d’once.

Bien entendu, la plus petite pièce d’or du monde méritait un écrin à sa mesure. Ses deux faces n’étant pas lisibles à l’œil nu, Swissmint a fait développer un coffret spécial muni de loupes et d’un éclairage, qui permet de l’observer à loisir et de la conserver sans risquer de l’égarer.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi