Un adolescent de Gaza sauvé par une greffe de rein en Israël

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Un adolescent de Gaza sauvé par une greffe de rein en Israël

Un jeune garçon âgé de 13 ans originaire de la bande de Gaza a reçu un don de rein salvateur de son frère, un étudiant de premier cycle vivant en Algérie, lors d'une opération effectuée au centre médical Rambam à Haïfa.

Le résultat: un rein fonctionnel, une réunion entre les membres de la famille, et la preuve que le conflit ne pénètre pas les portes de l'hôpital.

Ce n'était pas la première fois que l’adolescent, K., se rendait en Israël pour y être soigné. Il est né avec une anomalie rénale héréditaire, ce qui a entraîné des hospitalisations et des chirurgies multiples au centre médical Tel Aviv Sourasky et au centre médical Sheba dans le centre d'Israël.

Son état s'est aggravé ces dernières années. Lorsqu'il est arrivé à Rambam en mai 2017, sa fonction rénale était estimée à moins de 20%.

Un adolescent de Gaza sauvé par une greffe de rein en Israël

Un adolescent de Gaza sauvé par une greffe de rein en Israël

Le dilemme pour sa mère, une résidente de Gaza et mère de six enfants, était de savoir si elle devait commencer une dialyse ou chercher un donneur potentiel au sein de sa famille. Après des tests de compatibilité jugés inadaptés pour elle et le frère du garçon âgé de 24 ans vivant également à Gaza, ils ont dû chercher une solution ailleurs.

Un plan complexe a été bâti pour faire traverser la Méditerranée à M., un autre frère, depuis l'Algérie vers Israël, malgré l'absence de relations diplomatiques entre les deux pays. Il est arrivé en Jordanie à la mi-août et a retrouvé sa famille après une longue période de séparation. Les tests effectués par l'Institut de néphrologie pédiatrique de Rambam ont jugé que M. était un donneur compatible.

L’opération réussie a été réalisée début novembre par le Dr Aaron Hoffman, directeur du Département de chirurgie vasculaire et de transplantation, avec le Dr Ahmad Asaliyah, le Dr Ran Steinberg, le Dr Israel Eisenstein et le Dr Shirley Pollack.

"Environ un tiers de toutes les transplantations rénales pédiatriques effectuées à Rambam depuis 2014 ont impliqué des enfants de l'Autorité palestinienne et de la Jordanie", a déclaré Richard Hirschhaut, directeur exécutif national du Centre médical américain des amis de Rambam. "Rambam est à la fois un lieu de guérison et d'espoir pour un avenir meilleur au Moyen-Orient."

Source : Israel 21C

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi