Accords Israël/EAU : une enveloppe contenant de la ricine interceptée à la Maison Blanche

Actualités, Alyah Story, Antisémitisme/Racisme, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Enveloppe de poison mortel adressée à la Maison Blanche interceptée

Enveloppe de poison mortel adressée à la Maison Blanche interceptée

La ricine se trouve naturellement dans les graines de ricin, mais il faut un acte délibéré pour la convertir en une arme biologique.

Une enveloppe adressée à la Maison Blanche contenait une substance identifiée comme de la ricine, un poison mortel, ont rapporté samedi plusieurs médias.

L'enveloppe censée provenir du Canada a été interceptée dans un centre postal du gouvernement avant son arrivée à la Maison Blanche, ont rapporté le New York Times, CNN et le Wall Street Journal .

Le FBI a déclaré que l'agence et "les partenaires des services secrets américains et des services d'inspection postale des États-Unis enquêtent sur une lettre suspecte reçue dans une installation de courrier du gouvernement américain. À l'heure actuelle, il n'y a aucune menace connue pour la sécurité publique."

La Maison Blanche et les services secrets américains ont refusé de commenter.

 La ricine peut entraîner la mort dans les 36 à 72 heures suivant une exposition à une quantité aussi petite qu'une tête d'épingle. Aucun antidote connu n'existe.

Il y a eu de nombreux incidents impliquant des enveloppes envoyées avec de la ricine à des responsables américains.

En 2018, un homme de l'Utah, William Clyde Allen III, a été inculpé pour avoir proféré des menaces liées à la ricine, notamment l'envoi d'une menace contre Trump et d'autres responsables fédéraux, dont le directeur du FBI Christopher Wray, avec toutes les lettres "contenant du matériel de ricin". Allen est toujours en détention.

Deux personnes ont été condamnées dans des incidents séparés pour avoir envoyé des lettres souillées de ricine au président de l'époque, Barack Obama.

En mai 2014, un homme du Mississippi, James Everett Dutschke, a été condamné à 25 ans de prison après avoir plaidé coupable d'avoir envoyé des lettres contenant la substance mortelle à Obama, ainsi qu'à un sénateur américain et à un juge d'État.

En juillet 2014, un acteur texan a été condamné à 18 ans de prison pour avoir envoyé des lettres contenant de la ricine à Obama et à l'ancien maire de New York Michael Bloomberg.

Vous cherchez à communiquer efficacement sur vos services ?
Communiquez sur Alliancefr.com, le premier magazine juif sur le net 
Plus qu’un magazine, Alliance est une plateforme à destination de la communauté juive francophone concernée par Israël et le monde juif  
Son ADN  : offrir  une information dans tous les domaines sur Israël 
Contactez-nous pour découvrir la formule de communication qui vous convient.
tel : 01 70 00 75 75 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi