Après 332 ans, l'une des plus anciennes synagogues de Hongrie rouvre ses portes

Actualités, International, Israël, Judaïsme - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Après 332 ans, l'une des plus anciennes synagogues de Hongrie rouvre ses portes

Une synagogue médiévale à Budapest a rouvert ses portes jeudi, après près de 400 ans d’abandon.

La maison de prière, connue sous le nom de synagogue du château de Buda, a été utilisée pour la dernière fois au XVIIe siècle à l'époque de la conquête ottomane de Budavar, qui est actuellement un quartier de la vieille ville de Budapest.

La cérémonie d'inauguration des festivités organisée en l'honneur de la réouverture de la synagogue a été dirigée par le mouvement Chabad en Hongrie et s’est tenue juste avant Rosh Hashanah. Le président hongrois János Áder était présent ainsi que Le grand rabbin de Hollande et représentant du centre rabbinique d'Europe, le rabbin Binyomin Jacobs; le chef de l'EMIH - Fédération juive hongroise, le rabbin Shlomo Kovesh; le Av Beit Din des communautés orthodoxes de Budapest, Le rabbin Boruch Oberlander et le rabbin Asher Faith, le rabbin de la synagogue récemment restaurée, ainsi que près d'un millier d'habitants juifs locaux.

La Fédération juive hongroise (EMIH) a déclaré qu'elle espérait que l'ouverture d'un nouveau centre spirituel dans la capitale hongroise «insufflerait de l'air frais» à la vie juive du pays et l'aiderait à résoudre ses problèmes internes y compris «le désir généralisé d'émigrer de Hongrie, l'assimilation et un lien affectif de plus en plus étroit avec Israël, qui est le plus manifeste parmi la jeune génération».

Selon EMIH, une étude approfondie publiée il y a plusieurs mois, menée en coopération avec le journal juif local Szombat et la Fondation Action and Protection - TEV, a révélé que 75% des adultes interrogés se sentaient «fortement liés émotionnellement à Israël, alors que parmi les jeunes générations, les chiffres ont considérablement baissé pour atteindre une moyenne de 66%.

Budapest

Budapest

En outre, le taux de mariages mixtes a augmenté et a atteint un record de 62% (parmi les 18 à 34 ans). Fait intéressant, pour les personnes âgées de 35 à 44 ans, ce chiffre a chuté à près de la moitié.

Quelque 100 000 Juifs vivent aujourd'hui dans la Hongrie actuelle, ce qui en fait aujourd'hui la troisième communauté juive d'Europe. Quelque 95% des Juifs hongrois vivent à Budapest, soit environ 5% de la population de la ville et en font l’une des capitales juives d’Europe.

"En voyant cet endroit 70 ans après l'Holocauste, en observant des centaines de personnes célébrer cet événement spécial au château de Buda la tête haute, en présence de notre honorable président, je peux entendre le bruit des pas de la rédemption finale d'Israël", a déclaré Kovesh à la cérémonie de dédicace.

La synagogue du château de Buda a été bâtie au milieu du 13ème siècle avec la ville nouvellement construite et a servi la communauté juive locale presque régulièrement jusqu'au début du 15ème siècle. La synagogue est située à proximité de l'une des principales portes de la ville, construite au Moyen Age et connue sous le nom de Porte Juive jusqu'à ce jour.

En 1360, les premiers Juifs furent expulsés de Buda par le roi Louis Ier de Hongrie. Quatre ans plus tard, ils ont été autorisés à y retourner, mais seulement pour prier dans leur synagogue.

En fin de compte, le quartier juif a été détruit par l'ordre du roi Sigismund vers 1420 comme un processus préliminaire à la construction du palais royal. Près de 600 ans plus tard, pour la cérémonie de consécration, les Juifs hongrois se sont rassemblés en masse à l’ancienne synagogue pour la première fois depuis l’expulsion.

Source : Jpost

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi