Le top 10 des moments les plus importants pour les Juifs en 5777

Actualités, Antisémitisme/Racisme, Contre la désinformation, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Le top 10 des moments les plus importants pour les Juifs en 5777

Cette année juive ne fut pas calme, loin de là. Depuis les tumultueux huit premiers mois de la présidence de Donald Trump, jusqu’à une vague d’alertes à la bombe contre des centres communautaires juifs, en passant par une manifestation néo-nazie à Charlottesville et les catastrophes météorologiques des ouragans Harvey et Irma, les Juifs, comme tant d'autres personnes ont eu du mal à détourner les yeux des médias.

Alors que l'année 5777 touche à sa fin, faisons un petit tour d’horizon des moments qui ont eu le plus d'importance pour les Juifs :

Bob Dylan reçoit le prix Nobel de littérature 2016.

De manière inattendue, l'Académie suédoise a décerné en octobre le prix très convoité à l'emblématique chanteur juif américain né Robert Zimmerman. Bien que la renommée de Bob Dylan soit indiscutable - il a écrit quelques-unes des chansons les plus connues et culturellement significatives des années 1960 - la décision a surpris car le prix est traditionnellement offert aux romanciers et aux poètes, pas aux auteurs-compositeurs. Dylan ne semblait pas aussi enthousiaste que certains de ses fans: il a pris deux semaines pour accepter le prix et a déclaré qu'il était dans l’incapacité de se rendre en Suède pour la cérémonie officielle. Il a tout de même voyagé à une date ultérieure pour recevoir son prix et présenter le discours requis.

L’ONU critique Israël et les États-Unis s'abstiennent.

En décembre, les Nations Unies ont fortement condamné les actions israéliennes dans une résolution considérant les localités juives de Judée-Samarie comme "une violation flagrante du droit international", nuisant aux perspectives d'une solution à deux États du conflit israélo-palestinien. Traditionnellement, les États-Unis auraient opposé leur veto à de telles résolutions – mais l'administration Obama a décidé de ne pas agir ainsi. Le mouvement a provoqué l'indignation d'Israël, des groupes juifs centristes et de droite, puis du président élu Donald Trump, qui a qualifié la résolution «d'extrêmement injuste». Samantha Power, alors envoyée américaine à l'ONU, a défendu l'abstention en disant que la résolution était conforme à l'opposition de longue date des États-Unis aux colonies israéliennes.

Trump prend ses fonctions, talonné par Ivanka et Jared.

Trump a pris ses fonctions en janvier après sa victoire inattendue sur Hillary Clinton en novembre, promettant dans son discours inaugural "l'Amérique d'abord". L'utilisation du slogan - le nom d'un mouvement isolationniste et souvent antisémite ramenant à la Seconde Guerre mondiale - a alarmé certains Juifs, mais Trump a déclaré que la phrase n'avait aucun lien avec son utilisation antérieure. Trump a amené avec lui un cadre de conseillers juifs, y compris sa fille, Ivanka Trump, et son mari, Jared Kushner. Le couple, tous deux Juifs observants, assumeront des rôles critiques dans l'administration en tant que conseillers principaux du président.

Les CCM aux États-Unis et au Canada ciblés par plus de 100 menaces de bombes.

De janvier à mars, les centres communautaires juifs, les écoles juives et d'autres institutions ont été touchés par plus de 100 menaces de bombes. Aucune des menaces ne s'est révélée crédible, mais elles ont forcé des évacuations et répandu la peur au sein des communautés locales. Plusieurs cimetières juifs ont également été vandalisés, ce qui a incité certains à blâmer la montée de l'«alt-right» et à l’accuser des menaces. Le principal suspect, cependant, s'est avéré être un adolescent israélo-américain, Michael Kadar d'Ashkelon, qui a été arrêté pour l'émission de centaines de menaces. Kadar souffrait d'une tumeur cérébrale, selon son avocat.

Trump interpelle des journalistes qui l’interrogent sur la montée de l'antisémitisme.

Donald Trump fustige deux journalistes

Donald Trump apostrophe deux journalistes

En février, le président Trump s'est emporté contre deux journalistes qui l’avaient interrogé au sujet de la montée des sentiments et des incidents anti-juifs. Il a déclaré «détester» qu'on le traite d’antisémite, même si aucun des deux journalistes ne l’a fait. La réponse de Trump a suscité des critiques de groupes juifs, que beaucoup l'avaient déjà conspué un mois plus tôt pour avoir publié une déclaration sur la Journée internationale du Souvenir de l'Holocauste sans mention spécifique des Juifs.

Dans son premier voyage à l'étranger, Trump visite Israël.

Trump a visité l'Etat juif en mai lors de son premier voyage à l'étranger en tant que président, qui comprenait également des arrêts en Italie et en Arabie Saoudite. Le voyage de deux jours a inclus une visite à Yad Vashem et des rencontres avec le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le président Reuven Rivlin, ainsi qu’avec président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Trump, accompagné de sa fille Ivanka et de son mari, Jared Kushner, s'est également arrêté au Kotel pour une visite privée, ce qui fait de lui le premier président américain à visiter le site sacré.

Israël gèle l'accord pluraliste du mur occidental.

Une décision de juin du cabinet de Netanyahu de mettre en veille la création d'une section égalitaire du mur occidental, un accord adopté en 2016, a attiré la colère des dirigeants juifs américains. Certains dirigeants, également en colère par l'avancement d'un projet de loi censé donner au chef du Rabbinat orthodoxe le contrôle total des conversions effectuées en Israël, ont mis en garde contre un schisme croissant entre les juifs américains et Israël. Natan Sharansky, le président de l'Agence juive pour Israël, a également rejoint les critiques en disant qu'il «rendra notre travail pour rapprocher Israël et le monde juif de plus en plus difficile».

La Chicago Dyke March interdit à trois femmes de porter des drapeaux avec des étoiles juives.

En juin, la marche des lesbiennes de Chicago a éjecté trois femmes pour avoir porté des drapeaux Gay Pride avec des étoiles juives, disant que la marche était «anti-sioniste» et «pro-palestinienne». La décision a suscité un débat animé et la journaliste juive qui a décrit pour la première fois l’incident dans un journal LGBTQ de Chicago a déclaré qu'elle avait été renvoyée suite à son article.

Rassemblement néo-nazi à Charlottesville.

Les néo-nazis et les suprématistes blancs se sont rassemblés dans un parc de Virginie en août pour protester contre le retrait d'une statue du général Robert E. Lee. Les manifestants d'extrême droite ont chanté des slogans antisémites et racistes, et se sont battus avec des contre-manifestants. L’une d’entre-eux, Heather Heyer, a été tuée par une voiture qui s’est jetée dans la foule. Trump a condamné la manifestation, mais accusé les deux côtés de violence, disant qu'il y avait "des gens très bien" dans les deux groupes. Les groupes juifs, les législateurs des deux côtés et le principal conseiller économique du président, Gary Cohn, ont critiqué Trump pour sa réponse, disant qu'il ne faisait pas ce qu’il fallait pour condamner la haine.

L'ouragan Harvey inonde Houston

Des maisons ont été inondées et des vies ont été brisées lorsque l'ouragan Harvey a frappé le Texas en août, forçant des évacuations de masse à travers l'état. Plus de 70% des Juifs de la ville vivent dans des régions où le risque d’inondation est élevée, et les synagogues, les écoles et les autres bâtiments communautaires juifs ont subi des dégâts considérables. Le retour à la normale devrait prendre des années, mais la catastrophe a également servi de point de rassemblement pour la communauté. En effet, les groupes juifs se sont réunis pour distribuer des dons et les camps juifs locaux ont offert des logements à ceux qui n'avaient plus où aller.

Source : jta.org

Copyright: Alliance

Cet article ne peut être repris par aucun autre média ni radio, ni presse écrite ni presse numérique sans l'autorisation de la direction.
Dans le cas contraire des poursuites pourront être engagées.

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi