50 ans après sa chanson sur la Shoah, Francesco Guccini se rend à Auschwitz

Actualités, International, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
francesco guccini

 

Le chanteur-compositeur italien Francesco Guccini a gagné sa renommée en Italie il y a maintenant 50 ans avec une de ses chansons parlant d’ Auschwitz. Aujourd'hui, il effectue son premier voyage vers l'ancien camp d'extermination nazi.

Guccini, 75 ans, est l'un des auteurs-compositeurs italiens les plus connus de sa génération. Il va participer à un voyage éducatif, « le train de la mémoire de la Shoah » organisé par une association syndicale. Jeudi, il se joindra à des élèves du secondaire et à l’évêque de Bologne dans un train qui quittera Milan pour un voyage de 24h à Auschwitz, dans le sud de la Pologne. Un certain nombre de ces voyages en train « pour la mémoire » sont organisés pour les étudiants italiens chaque année dans le cadre des programmes d'éducation sur la Shoah.

Guccini a écrit "La chanson de l'enfant dans le vent (Auschwitz)" en 1964, quand il était étudiant à l'université. Elle commence ainsi: "Je suis mort quand j'étais un enfant; Je suis mort avec des centaines d'autres / passé par la cheminée, et maintenant je suis dans le vent, je suis dans le vent ... A Auschwitz il y avait de la neige, la fumée se leva lentement / dans la froide journée d'hiver, et maintenant je suis dans le vent, je suis dans le vent ... "

Guccini a déclaré au journal « Corriere della Sera » basé à Milan qu'il avait longtemps pensé à visiter Auschwitz mais ne l’avait encore jamais fait. "Je ne sais pas ce qui m’attend," a-t-il dit, "les gens qui y sont allés m’ont dit que c’était très impressionnant."

Guccini a ajouté que pour écrire sa chanson, il s’était  inspiré de ses lectures sur les crimes nazis et les témoignages de survivants. Les médias italiens ont transmis qu’un film documentaire sera réalisé sur son voyage.

Source: Jta.org

 

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi