5 soldats israéliens arrêtés pour avoir voulu venger leurs camarades tués par des terroristes

Actualités, Alyah Story, Israël - le - par .
Transférer à un amiImprimerCommenterAgrandir le texteRéduire le texte
FacebookTwitterGoogle+LinkedInPinterest
Des membres du bataillon haredi orthodoxe Netzah Yehuda pleurent la mort de Yosef Cohen à ses funérailles, le 14 décembre 2018. (Sam Sokol)

5 soldats israéliens arrêtés pour avoir voulu venger deux soldats de leur unité tués  par des terroristes Palestiniens.
JERUSALEM Cinq soldats israéliens, dont un officier, ont été arrêtés pour avoir battu deux Palestiniens soupçonnés de terrorisme dans ce qui aurait été une vengeance pour le meurtre de deux camarades de leur unité.

Les soldats sont membres du bataillon d'infanterie Netzah Yehuda de la Brigade Kfir pour les soldats religieux.

Une photo montage montre le sergent Yosef Cohen (G) et le sergent d'état-major Yovel Mor Yosef de la Brigade Kfir de l'Armée israélienne. Les deux jeunes hommes ont été tués le 13 décembre 2018 lors d'un attentat terroriste à l'extérieur de l'avant-poste de Givat Assaf, dans le centre de la Judée Samarie

Une photo montage montre le sergent Yosef Cohen (G) et le sergent d'état-major Yovel Mor Yosef de la Brigade Kfir de l'Armée israélienne. Les deux jeunes hommes ont été tués le 13 décembre 2018 lors d'un attentat terroriste à l'extérieur de l'avant-poste de Givat Assaf, dans le centre de la Judée Samarie

 

Les hommes palestiniens ont été arrêtés près de Ramallah pendant que les troupes israéliennes cherchaient à localiser le tireur qui a tiré sur un arrêt de bus devant la colonie de Givat Asaf en Cisjordanie.

Deux soldats de l'unité ont été tués dans l'attaque et un autre soldat de l'unité, à la double citoyenneté  israélien et américain, a été grièvement blessé, tout comme une femme civile.

Les soldats ont été arrêtés parce qu'ils étaient soupçonnés d'avoir battu les suspects palestiniens par vengeance pour les morts et les blessés.

L'un des Palestiniens détenus avait besoin de soins médicaux et ne pouvait être interrogé, a rapporté M. Haaretz.

Mardi, les forces de sécurité israéliennes ont arrêté le tireur présumé de l'attaque de Givat Asaf.

ALLIANCE-COMMUNICATION
Expert Communication digitale
Ecoutez-nous sur Judaïques FM 94.8
France :01 70 00 75 75
Israël : 054 700 74 70

Vos réactions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A voir aussi